BOTANIQUE DES PALMIERS


Classification des palmiers

La classification de la famille des palmiers (Arecaceae ou Palmeae) présentée dans le siet france-palmier.com est la toute dernière en date (2008) et la plus généralement acceptée.

Elle est issue du travail de John Dransfield, du Royal Botanic Gardens, Kew et de Nathalie Uhl, du L.H Bailey Hortorium qui ont modifié l'ancienne classification du Dr H.E Moore du L.H Bailey Hortorium (1973).

 

Lire la fiche botanique >>

Carte de distribution mondiale des palmiers

Carte de distribution mondiale des palmiers résistants au basses températures.

Découvrez la provenance des palmiers présentés dans le site.

 

Lire la fiche botanique >>

Où voir des palmiers en France et ailleurs dans le monde

On peut voir les 54 espèces décrites sur ce site se développer en plein air en France. Toutes sont représentées par des specimens plus ou moins âgés sur le pourtour méditerranéen, mais l'on peut aussi admirer de superbes palmiers adultes, certains relativement rares, sur la façade atlantique, surtout sur la Côte Basque et en Bretagne.

Les différents jardins botaniques de France recèlent des trésors sur les palmiers, certains par leur collection de plantes en extérieur, d'autres par la grande diversité d'espèces qu'abritent leurs serres chauffées, d'autres enfin par une riche source bibliographique.

Lire la fiche botanique >>

Palmiers : Les recordmen du règne végétal

Peu de gens savent que la plus grosse graine, la plus longue feuille et la plus grande inflorescence du règne végétal sont produit par des palmiers. La plus longue feuille de toutes les plantes de la planète est celle du fameux Raphia, dont l'espèce africaine, Raphia regalis, produit des feuilles de plus de 25 mètres de longueur.

 

Lire la fiche botanique >>

Les palmiers grimpants

Les Calamus ou palmiers rotang sont les plus connus. Ils servent à la fabrication des fameux meubles en rotin. Ils ont une importance économique vitale pour les populations autochtones de l’Asie du Sud-Est.

Leurs stipes (on parle plutôt de cannes) peuvent atteindre plus de 200 mètres de longueur, un record dans le règne végétal. Presque toutes les parties de la plante sont armées d’épines crochues qui les aident à grimper dans les arbres environnant.

Lire la fiche botanique >>