FRANCE-PALMIER.COM
LE MONDE DES PALMIERS





varietes de palmier

Washingtonia robusta

Washingtonia robusta

Du latin "robustus", résistant
syn. Washingtonia sonorae, Washingtonia thurstonii, Washingtonia vuylstekeana...

Noms communs : Palmier du Mexique, Palmier de Washington,
" Skyduster ", chiffon à poussière du ciel, en référence à sa grande taille

Le Washingtonia robusta est souvent confondu avec l’autre espèce du genre, le Washingtonia filifera. Il s’en distingue par un tronc plus fin et gracile, une couronne de feuilles moins dense et la présence de dents crochues proéminentes sur les bords du pétiole.

Il est légèrement moins résistant au froid que Washingtonia filifera, mais de croissance encore plus rapide.

 

 

Habitat :

Nord-ouest du Mexique (Baja California, Sonora) dans les canyons et les gorges, en zones désertiques où l’eau n’est jamais très loin sous la surface, également répandu près de l’océan.

On rencontre une population naturelle des deux espèces de Washingtonia (W.filifera et W.robusta) en compagnie de Brahea armata dans un site près de Catavina Arroyo, Baja California (Cornett, 1987a).

Résistance au froid : -8°C

Utilité :

Les feuilles servaient pour le tissage et la construction de toit de chaume. Les fruits été consommés après cuisson. En tant que plante ornementale, le Washingtonia robusta est, avec son cousin le Washingtonia filifera et le Phoenix canariensis, le palmier le plus couramment cultivé des Tropiques aux pays tempérés.

Stipe :

massif, solitaire, jusqu’à 22 mètres de hauteur et 80cm de diamètre, crevassé et de couleur marron.

Le stipe du Washingtonia robusta est plus élancé et plus fin que celui du Washingtonia filifera, un moyen de les différencier. Les palmes desséchées restent longtemps accrochées au stipe, formant un " jupon ", typique du genre Washingtonia.

Couronne :

Environ 25 feuilles palmées, presque rondes, très grandes, avec plus de 60 segments de couleur vert brillant. Les fils blancs typiques du genre sont moins nombreux sur les palmes de Washingtonia robusta.

Le pétiole, de 1,50m de longueur, est rouge marron à la base, vert à l’extrémité, bordé de fortes dents orange plus nombreuses et plus dangereuses que celles du Washingtonia filifera.

Floraison :

La floraison de Washingtonia robusta est tout à fait semblable à celle du Washingtonia filifera.

Multiplication :

Les graines fraîches peuvent germer rapidement, parfois quelques semaines après le semis, le plus souvent 1 à 3 mois plus tard. Les Washingtonia atteignent vite (moins de 6 ans) des proportions considérables.


 



 


FRANCE PALMIER : LE MONDE DES PALMIERS - 2000 - 2010