FRANCE-PALMIER.COM
LE MONDE DES PALMIERS





varietes de palmier

Brahea - Genre Brahea

Trois espèces sont couramment cultivées en Europe et ailleurs dans le monde depuis le début du siècle : Brahea armata, Brahea brandegeei et Brahea edulis

Un genre de 9 espèces de palmiers à feuilles palmées, toutes répandues au Mexique, avec une espèce (Brahea edulis) endémique à l’île de Guadalupe, au large de Baja California, et deux autres (Brahea dulcis et Brahea nitida) qui s’étendent jusqu’au Guatemala (Brahea nitida), et jusqu’à Belize, El Salvador, au Honduras et au Nicaragua (Brahea dulcis).

Lire la Fiche Palmier >


Brahea armata

Le Brahea armata est sans conteste l’un des plus beaux palmiers résistant au froid.

Le Brahea armata est sans conteste l’un des plus beaux palmiers résistant au froid, honnêtement rustique jusqu’à -10°C et ayant survécu à des températures de -14°C

Lire la Fiche Palmier >


Brahea edulis

Le Brahea edulis est un magnifique palmier ornemental

Le Brahea edulis est peu exigeant en culture à condition de lui proposer un sol bien drainant et un emplacement à l’abri des vents glacés.

Lire la Fiche Palmier >


Chamaerops humilis

Chamaerops humilis est l’une des deux seules espèces de palmiers natifs d’Europe

Chamaerops humilis est l’une des deux seules espèces de palmiers natifs d’Europe. Il pousse dans des zones sèches, sur des terrains rocailleux ou sableux, du bord de mer jusqu’à 1200 mètres d’altitude (au Maroc), dans un climat plutôt froid en hiver.
Certaines populations naturelles sont régulièrement couvertes de neige.

Lire la Fiche Palmier >


Sabal bermudana

Sabal bermudana est l’une des espèces les plus imposantes du genre Sabal.

Sabal bermudana est l’une des espèces les plus résistantes au froid  ;  c’est un paradoxe, car il ne rencontre jamais le gel dans son habitat naturel. Il demande, comme les autres espèces du genre, du soleil et de la chaleur pour croître plus rapidement.

Lire la Fiche Palmier >


Sabal palmetto

Sa résistance au froid semble acquise jusqu’à -10°C, voire moins

Sabal palmetto est l’une des espèces les plus résistantes au froid du genre Sabal. C’est un palmier imposant, d’une grande beauté. Il est très répandu en culture dans le monde entier. Il existe de nombreux exemplaires adultes de ce palmier en France et ailleurs en Europe.

Lire la Fiche Palmier >


Sabal minor

les spécimens bien cultivés dans les jardins botaniques des pays tempérés sont d’une remarquable beauté.

Sabal minor est l’une des espèces les plus rustiques de toute la famille des palmiers (Arecaceae ou Palmae). Il peut survivre à des températures de -20°C. C’est aussi, avec Sabal etonia et Sabal miamiensis, le plus petit représentant du genre.

Lire la Fiche Palmier >


Serenoa repens

Le Serenoa repens est un petit palmier intéressant mais il est réservé aux régions les plus chaudes d’Europe.

Serenoa repens est argement répandu dans le sud-est des Etats-Unis où il est abondant dans les forêts claires de pins jusque dans les dunes littorales, mais plus rarement observé ailleurs dans le monde, contrairement au Sabal minor, espèce avec laquelle il partage son habitat naturel.

Lire la Fiche Palmier >


Trachycarpus fortunei

Le Trachycarpus fortunei peut survivre à des températures de l’ordre de -15°C

Originaire des forêts des zones montagneuses de Chine centrale, Trachycarpus fortunei grâce à sa résistance au froid, sa rapidité de croissance, sa tolérance aux sols de toute nature, et son excellent comportement dans des régions de moindre ensoleillement est l’espèce la plus cultivée de tous les palmiers dits " rustiques ".

Lire la Fiche Palmier >


Trachycarpus nanus

Le Palmier nain du Yunnan

Trachycarpus nanus  est originaire du Sud-ouest de la Chine, dans le Yunnan, où il pousse sur des pentes en compagnie de buissons et de hautes herbes à environ 2000 mètres d’altitude. Véritable rareté botanique, il est menacé d’extinction dans son habitat naturel, les chèvres dévorant les inflorescences avant qu’elles ne puissent s’épanouir.

Lire la Fiche Palmier >


Trachycarpus princeps

le Prince des Trachycarpus

Découvert au milieu des années 90, en Chine, dans un site pratiquement inaccessible, par les botanistes Martin Gibbons (UK) et Tobias Spanner (All), cet extraordinaire palmier est rapidement devenu le plus recherché par les collectionneurs du monde entier.

Lire la Fiche Palmier >


Trachycarpus takil

Trachycarpus takil se distingue du fortunei par un aspect général plus imposant, des palmes plus rondes et un tronc plus épais

Découvert dès 1850 par un certain Major Madden, qui envoya des graines et des jeunes plantes à Londres, ce magnifique Trachycarpus fut distribué aux meilleurs pépiniéristes du Royaume Uni, puis l’on finit par perdre sa trace...

Lire la Fiche Palmier >


Trachycarpus wagnerianus

C’est incontestablement l’une des plus belles espèces du genre Trachycarpus.

Le Trachycarpus wagnerianus n’a jamais été rencontré à l’état sauvage. L’origine du genre tend bien sûr à laisser penser qu’il provient d’Asie et les plantes répondant le plus fidèlement au type se trouvent en culture au Japon.
Trachycarpus wagnerianus peut survivre à des températures de -15°C

Lire la Fiche Palmier >


Trithrinax campestris

On trouve à la vente en Europe des Trithrinax campestris adultes prélevés dans la nature en Argentine. Une méthode peu recommandable

Le Trithrinax campestris est peu courant en culture, sans doute à cause de sa croissance relativement lente. Il gagnerait à être plus souvent planté car sa résistance au froid semble acquise jusqu’à -12°C et il se montre également très résistant à la sècheresse.

Lire la Fiche Palmier >


trithrinax brasiliensis

trithrinax brasiliensis

trithrinax brasiliensis est peu courant en culture.

 

Lire la Fiche Palmier >


Washingtonia filifera

Le Washingtonia filifera est l’un des plus grands et des plus imposants palmiers résistant au froid.

Des millions d’exemplaires de Washingtonia filifera sont vendus tous les ans à travers le monde. Il est de croissance rapide surtout si on lui choisit un emplacement ensoleillé et bien arrosé.

Lire la Fiche Palmier >


Washingtonia robusta

Washingtonia robusta est légèrement moins résistant au froid que Washingtonia filifera, mais de croissance encore plus rapide.

Le Washingtonia robusta est souvent confondu avec l’autre espèce du genre, le Washingtonia filifera. Il s’en distingue par un tronc plus fin et gracile, une couronne de feuilles moins dense et la présence de dents crochues proéminentes sur les bords du pétiole.

Lire la Fiche Palmier >


Acoelorraphe wrightii

Acoelorraphe wrightii

 

 

Lire la Fiche Palmier >


Brahea brandegeei - Acuelata

Brahea brandegeei

 

 

Lire la Fiche Palmier >


Brahea dulcis

Brahea dulcis

 

 

Lire la Fiche Palmier >


Caryota ochlandra

Caryota ochlandra

 

 

Lire la Fiche Palmier >


Livistona australis

Livistona australis

 

 

Lire la Fiche Palmier >


Livistona Chinensis

Livistona Chinensis

 

 

Lire la Fiche Palmier >


Livistona decipiens

Livistona decipiens

 

 

Lire la Fiche Palmier >


Parajubaea toralyii

Parajubaea toralyii

 

 

Lire la Fiche Palmier >


Trachycarpus oreophilus

Trachycarpus oreophilus

 

 

Lire la Fiche Palmier >


Trachycarpus latisectus

Trachycarpus latisectus

 

 

Lire la Fiche Palmier >


Trachycarpus martianus

Trachycarpus martianus

 

 

Lire la Fiche Palmier >


 


FRANCE PALMIER : LE MONDE DES PALMIERS - 2000 - 2010